La Serpe / Philippe Jaenada

Livre

Jaenada, Philippe. Auteur

Edité par Julliard. Paris - 2017

Le parcours d'Henri Girard, accusé en 1941 d'avoir assassiné son père, sa tante et leur bonne dans leur château près de Périgueux. Il est emprisonné durant dix-neuf mois. Un as du barreau de l'époque obtient son acquittement. Henri dilapide la fortune familiale et s'exile en Amérique latine, avant de revenir en France sous le pseudonyme de Georges Arnaud pour publier Le salaire de la peur. Prix Femina 2017. ­Electre 2017

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Plage de Manaccora, 16h30 / Philippe Jaenada | Jaenada, Philippe. Auteur

Plage de Manaccora, 16h30 / Philippe Jaenada

Livre | Jaenada, Philippe. Auteur | 2009

Voltaire, sa femme Oum et leur fils Géo sont en vacances sur la Côte adriatique. Mais un incendie de forêt se déclare.Avis des bibliothécaires : Il y a quelque chose de véritablement délectable à lire ce roman (en partie autobiogr...

Avis des bibliothécaires adultes

Cote(s) : R JAE

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Le Chameau sauvage / Philippe Jaenada | Jaenada, Philippe. Auteur

Le Chameau sauvage / Philippe Jaenada

Livre | Jaenada, Philippe. Auteur | 2005

Halvard Sanz, gentil garçon naïf, découvre la notion de problème, s'en inquiète, puis, en désespoir de cause, se rassure. Premier roman. Prix Vialatte. Prix de Flore 1997.

Cote(s) : R JAE

Localisation : Louis Aragon Adultes
Vie et mort de la jeune fille blonde : roman / Philippe Jaenada | Jaenada, Philippe. Auteur

Vie et mort de la jeune fille blonde : roman ...

Livre | Jaenada, Philippe. Auteur | 2018

Le narrateur part à la recherche de son amour d'adolescent, Céline Muratti, avec qui il découvrit les joies et les misères du sexe, aujourd'hui abîmée par la drogue et la prostitution. Quête nostalgique et coupable de celui qui cr...

Cote(s) : R JAE

Localisation : Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Ceci n'est pas un fait divers / Philippe Besson | Besson, Philippe (1967-....). Auteur

Ceci n'est pas un fait divers / Philippe Bess...

Livre | Besson, Philippe (1967-....). Auteur | 2023

Léa, 13 ans, vit chez ses parents à Blanquefort, en Gironde, tandis que son frère, 19 ans, est parti à Paris étudier la danse. Un jour, ce dernier reçoit un appel de sa soeur affolée qui lui apprend que leur mère a succombé sous l...


Sujet(s) : violence -- couple

Cote(s) : R BES

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Quand tu écouteras cette chanson / Lola Lafon | Lafon, Lola. Auteur

Quand tu écouteras cette chanson / Lola Lafon

Livre | Lafon, Lola. Auteur | 2022

La romancière évoque sa nuit dans la Maison Anne Frank, évoquant son sentiment au sein de cet appartement vide ainsi que ses allées et venues d'une pièce à l'autre, comme si une urgence se tenait encore tapie. ©Electre 2022


Sujet(s) : Frank (Anne)

Cote(s) : E LAF
R LAF

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • FAÎTES ENTRER L'ACCUSÉ 3/5

    Innocenté du meurtre de son père, sa tante et une servante en 1941 il se fera connaître plus tard comme Georges ARNAUD- Le salaire de la peur- JAENADA reprend l'enquête à zéro, bâclée à charge par la gendarmerie locale, démontée par un ténor du Barreau ; c'est long, très très long-600 pages quand même ! Heureusement que, de temps en temps, Jaenada se livre à ses habituelles et savoureuses digressions.

    M. LOTOUX François - Le 19 avril 2018 à 19:56
  • Une trop longue enquête 2/5

    Les 175 premières pages sont une biographie quelque peu subjective de la vie de Henri Girard qui connaîtra la gloire littéraire sous le pseudonyme de Georges Arnaud, auteur du roman "Le salaire de la peur ". La suite est une très longue enquête conduite par Jaenada sur le triple meurtre dont fut accusé Henri Girard en octobre 1941. Le sujet est très documenté. Il aurait pu être passionnant mais on s'ennuie quelque peu dans cette quête conduite 70 ans après les faits. Beaucoup de détails et de multiples digressions ( emploi de triples parenthèses) émaillent le récit. Ce qui fait d'ordinaire l'originalité de l'auteur se révèle ici un handicap pour un récit qui n'a de roman que le nom. Heureusement, certains lecteurs apprécieront. A chacun de juger.

    J56 - Le 26 décembre 2017 à 16:55