Je dirai malgré tout que cette vie fut belle / Jean d'Ormesson

Livre

Ormesson, Jean d'. Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2016

L'écrivain académicien emprunte à Louis Aragon ce vers du poème Les yeux et la mémoire pour résumer sa vie. Sous la forme originale de comptes rendus de procès retranscrivant les dialogues entre lui-même et son surmoi, Jean d'Ormesson évoque ses souvenirs. Lauréat du prix Saint-Simon 2016. Electre 2016

Autres documents dans la collection «Blanche»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Casimir mène la grande vie / Jean d'Ormesson | Ormesson, Jean d'. Auteur

Casimir mène la grande vie / Jean d'Ormesson

Livre | Ormesson, Jean d'. Auteur | 1997

De temps en temps à la maison un imbécile bénévole me demandait ce que je voulais faire lorsque je serais grand. J'étais déjà assez grand : je faisais un mètre quatre-vingt-neuf.

Cote(s) : R ORM

Localisation : Louis Aragon Adultes ; Apostrophe Adultes

Emplacement : Louis Aragon Adultes Réserves ; Adultes 5e étage

Le Rapport Gabriel / Jean d'Ormesson | Ormesson, Jean d'. Auteur

Le Rapport Gabriel / Jean d'Ormesson

Livre | Ormesson, Jean d'. Auteur | 1999

"Ce n'était pas la première fois que les hommes mettaient Dieu hors de lui. Le visage fermé, le regard sombre, les mains derrière le dos, il faisait les cent pas dans son éternité. Il se disait que la vie serait meilleure sans les...

Cote(s) : R ORM

Localisation : Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes Réserves sous-sol

C'était bien / Jean d'Ormesson | Ormesson, Jean d'. Auteur

C'était bien / Jean d'Ormesson

Livre | Ormesson, Jean d'. Auteur | 2003

Jean d'Ormesson se retourne sur son passé et, avec une allégresse ironique et un peu mélancolique, nous communique trois sentiments : la stupeur devant l'univers, l'effroi devant l'histoire, la ferveur devant la vie.

Cote(s) : R ORM

Localisation : Louis Aragon Adultes ; Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes Réserves sous-sol

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Les vertueux / Yasmina Khadra | Khadra, Yasmina. Auteur

Les vertueux / Yasmina Khadra

Livre | Khadra, Yasmina. Auteur | 2022

Algérie, 1914. Yacine Chéraga est choisi par Gaïd Brahim, qui règne sur la région, pour aller se battre en France à la place de son fils. En échange, il lui promet une ferme, de l'argent et une épouse. Mais après quatre terribles ...


Sujet(s) : Algérie
Sujet(s) : guerre mondiale 1914-1918
Sujet(s) : colonisation

Cote(s) : R KHA

Localisation : Louis Aragon Adultes ; Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Par les routes / Sylvain Prudhomme | Prudhomme, Sylvain (1979-....). Auteur

Par les routes / Sylvain Prudhomme

Livre | Prudhomme, Sylvain (1979-....). Auteur | 2019

A travers le personnage de l'autostoppeur, ce récit évoque la force de l'amitié et du désir ainsi que le vertige devant la multitude des existences possibles. Prix Femina 2019. ©Electre 2019

Remarqué par les bibliothécaires

Cote(s) : R PRU

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • Epatant ! 5/5

    Longtemps, j'avais imaginé que Jean d'Ormesson écrive un tel livre. Après ses fausses confidences "Un jour je m'en irai sans avoir tout dit", et une série d'ouvrages plus métaphysiques "c'est une chose étrange à la fin que le monde" et "comme un chant d'espérance", notre plus célèbre académicien nous livre (enfin?) ses mémoires sous forme de procès avec ce nouveau titre, emprunté une nouvelle fois à un poème d'Aragon (toujours le même poème). Certains y verront une nouvelle fois, le même livre, mais pour d'autres, comme moi, y découvriront une nouvelle facette de Jean d'Ormesson. Il évoque, en effet, beaucoup plus d'éléments personnels sur son enfance en Allemagne, au Brésil ou encore en Roumanie mais aussi sur sa famille, son père en particulier. Je croyais tout connaitre de d'Ormesson mais avec ses mémoires, j'ai vraiment l'impression que notre écrivain national se livre enfin, même ses amours illégitimes sont à peine voilées ici. Bien sûr, un grand nombre d'anecdotes sont déjà connues des lecteurs assidus de Jean d'Ormesson mais je les relis toujours avec grand plaisir. Cet ouvrage se situe entre "Garçon , de quoi écrire" , livre d'entretien avec François Sureau (titre encore emprunté à un vers d'Aragon) et l'émission que Frédéric Mitterrand avait consacré à Jean d'Ormesson ("Empreintes") , il y a quelques années. Le doyen de l'Académie Française a mis à jour , avec ce livre, tout ce qu'il avait écrit sur lui........ jusqu'au prochain. J'ai dévoré ses mémoires, à peine déguisées. Et comme dirait Jean d'Ormesson, je ne dirai qu'un seul mot sur cet ouvrage : Épatant !!

    M. LE DROLLEC Hervé - Le 08 novembre 2017 à 15:20