Le Stradivarius de Goebbels / Yoann Iacono

Livre

Iacono, Yoann. Auteur

Edité par Slatkine & Cie . Genève (Suisse) - 2021

En 1943, Goebbels offre à l'artiste japonaise Nejiko Suwa un Stradivarius en hommage au rapprochement entre l'Allemagne nazie et le Japon. L'instrument a en réalité été volé à un Juif tué par les nazis. A la fin de la guerre, Félix Sitterlin, musicien de la brigade de musique des gardiens de la paix de Paris, a pour mission de retrouver le propriétaire légitime du Stradivarius. Premier roman. ©Electre 2021

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Engrenages. saison 1 / série créée par Alexandra Clert et Guy-Patrick Sainderichin | Clert, Alexandra. Metteur en scène ou réalisateur

Engrenages. saison 1 / série créée par Alexan...

Vidéo | Clert, Alexandra. Metteur en scène ou réalisateur | 2006

Une série qui parle de la justice aujourd'hui, telle que la vivent des hommes et des femmes de loi au coeur du Palais de justice de Paris. La première saison commence par la découverte du corps d'une inconnue, sans visage, qui imp...

Cote(s) : S ENG

Localisation : Musique & Cinéma
Le Parfait introuvable / scénario Makyo | Makyo, Pierre. Auteur

Le Parfait introuvable / scénario Makyo

Livre | Makyo, Pierre. Auteur | 2008

Série
Je suis cathare, 1

dessins Alessandro Calore

En 1310, Guilhem Roché qui aurait perdu la mémoire après avoir planté son épée dans le corps d'un chevalier d'ombre, suit les enseignements de maître Emeric. Mais la réputation de guérisseur miraculeux de Guilhem est parvenue jusq...

Cote(s) : BD J
BD MAK

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • UN CADEAU BIEN ENCOMBRANT 4/5

    L'auteur a mené une enquête approfondie sur ce fameux violon donné par GOEBBELS à une brillante violoniste japonaise en gage de l'union guerrière avec le Japon. La dimension romanesque n'apporte pas grand chose mais ce texte nous éclaire sur la société japonaise de l'époque.

    M. LOTOUX François - Le 06 novembre 2021 à 13:04