Le coeur synthétique / Chloé Delaume

Livre

Delaume, Chloé. Auteur

Edité par Seuil. Paris - 2020

Après une rupture, Adélaïde, 46 ans, vit avec difficulté son célibat. Elle tente d'oublier sa détresse via son travail dans une grande maison d'édition ou en sortant avec ses amies. Un roman sur les difficultés d'une quadragénaire résolue face aux statistiques qui voudraient la condamner à la solitude. ©Electre 2020. Prix Médicis 2020.

Autres documents dans la collection «Fiction & Cie»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Dans ma maison sous terre / Chloé Delaume | Delaume, Chloé. Auteur

Dans ma maison sous terre / Chloé Delaume

Livre | Delaume, Chloé. Auteur | 2009

Chloé, la narratrice, hait sa grand-mère à tel point qu'elle attend avec impatience son décès. Celle-ci a été l'organisatrice d'un mensonge familial aux conséquences tragiques qui a bouleversé l'enfance de Chloé : le meurtre de sa...

Cote(s) : R DEL

Localisation : Louis Aragon Adultes ; Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Le Cri du sablier / Chloé Delaume | Delaume, Chloé. Auteur

Le Cri du sablier / Chloé Delaume

Livre | Delaume, Chloé. Auteur | 2001

Le récit d'une tentative, à l'age adulte, de répondre au questionnement d'un enfant. En remontant le temps, à l'image d'un sablier qui égrène sa douleur, la narratrice dessine la figure centrale et traumatisante de son père. Prix ...

Cote(s) : R DEL

Localisation : Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Une femme avec personne dedans / Chloé Delaume | Delaume, Chloé. Auteur

Une femme avec personne dedans / Chloé Delaum...

Livre | Delaume, Chloé. Auteur | 2012

Une lectrice se suicide et se change en ange annonciateur. La narratrice culpabilise alors et prend conscience de la possibilité réelle d'une identification avec l'auteur-narrateur-personnage.*Avis de bibliothécaire : L'auteur nar...

Avis des bibliothécaires adultes

Cote(s) : R DEL

Localisation : Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Le pays des autres / Leïla Slimani | Slimani, Leïla (1981-....). Auteur

Le pays des autres / Leïla Slimani

Livre | Slimani, Leïla (1981-....). Auteur | 2020

Après la Libération, Mathilde, une jeune Alsacienne, et Amine Belhaj, un Marocain ancien combattant dans l'armée française, s'installent à Meknès. Dans cette ville où le système de ségrégation coloniale s'applique rigoureusement, ...

Avis des bibliothécaires adultes


Sujet(s) : Maroc

Cote(s) : R SLI

Localisation : Apostrophe Adultes ; Louis Aragon Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage ; Louis Aragon Adultes Réserves

En attendant Bojangles / Olivier Bourdeaut | Bourdeaut, Olivier (1980-....). Auteur

En attendant Bojangles / Olivier Bourdeaut

Livre | Bourdeaut, Olivier (1980-....). Auteur | 2016

Un petit garçon assiste à l'amour fou qui unit ses parents, un couple fantasque. Mais un jour, les excentricités de sa mère commencent à dépasser les limites de la raison. Son père décide de l'envoyer dans une clinique psychiatriq...

Remarqué par les bibliothécaires


Sujet(s) : amour

Cote(s) : R BOU

Localisation : Louis Aragon Adultes ; Apostrophe Adultes

Emplacement : Adultes 5e étage

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Les expériences féminines déclinées en cinq personnages. 4/5

    L'« ex-bonnasse », des « quadra » cultivées et diplômées ( mère ou nullipare, hétéro ou pas, célibataire ou en couple ) mais sans jamais que ces cinq nanas ne soient que des stéréotypes. Elles sont tellement incarnées et éloignées du pensum artificiel qu'on s'attache à elles immédiatement, à commencer par le personnage principal dont on suit les mésaventures : Adelaïde, 46 ans, volontairement sans enfant, attachée presse, fraichement célibataire par choix mais obnubilée par l'idée de retrouver un homme et de se marier. Coup de coeur sur ce roman réjouissant et vif, cruellement réaliste, terriblement contemporain et puissamment féministe. Par Karelle

    Karelle - Le 12 janvier 2021 à 11:09